Contributions au débat

Création d’un Brevet de technicien supérieur Maintenance des systèmes option éolien au Lycée de l’Europe

2015-03-24

Contribution de Daniel GRONDIN

Contribution

Le territoire, les acteurs économiques locaux et le Lycée de l’Europe ont la possibilité de préparer en amont des jeunes au métier de technicien de maintenance des éoliennes.
En matière de débouché, sur la base d’une étude menée par le C2RP (Centre régional de ressources pédagogiques), on estime les besoins en technicien de maintenance à un technicien pour 10 MWh en éolien terrestre et à un technicien pour 5 MWh en éolien offshore.
La répartition des 130/140 emplois directs et pérennes sur l’ensemble de la durée de vie d’un parc éolien en mer (20 ans) est la suivante :
-100 techniciens chargés des opérations de maintenance
-20 marins chargés du transport du personnel de maintenance et du matériel, de l’entretien des bateaux
-20 superviseurs chargés du suivi de la production

1. Réunir les conditions pour le démarrage de la formation à la rentrée 2016 pour qu’une première promotion de diplômés intègre le marché du travail en 2018
2. Soutenir le conseil régional dans le financement des équipements afin de s’assurer de l’implantation de la section à Dunkerque
3. Calibrer au plus près les besoins en emploi des marchés français et nord européen
4. Faire valoir que cette section de B.T.S. est une composante du projet de territoire de Dunkerque de zone d’éoliennes posées en mer


Pour rappel, Dunkerque Promotion, agence de développement économique, anime et porte le réseau WINDUSTRY Nord Pas de Calais. A ce jour, ce réseau associe 83 entreprises de la région, représentant 9 000 salariés, qui travaillent ou souhaitent travailler dans le secteur de l’éolien. Ces entreprises ont des compétences dans la chaudronnerie, la construction métallique, l’électricité, le traitement de surface…
Aussi, WINDUSTRY Nord Pas de Calais propose au PME/PMI de la région l’accès au marché de l’éolien via quatre actions : la promotion des compétences (guide), la diversification d’activité (audit d’accompagnement individualisé), la sensibilisation (rencontres avec des donneurs d’ordre) et la prospection (participation à des salons et rencontres d’affaires).

Le Lycée de l’Europe est un lycée d’enseignement général et technologique qui compte aujourd’hui 1030 élèves et étudiants. En plus de la préparation des 3 baccalauréats généraux, l’enseignement technologique avec le bac STIDD (sciences et technologies du développement durable) et les 4 spécialités, le lycée propose 5 BTS IPM (industrialisation des produits mécaniques, ET (électrotechnique), CRSA (conception et réalisation des systèmes automatisés, CRCI (conception et réalisation en chaudronnerie industrielle), SN (systèmes numériques informatique et réseaux). Un public adulte est également accueilli dans le cadre de la formation continue pour le Greta afin de répondre aux besoins des entreprises du territoire. Le lycée de l’Europe est le lycée des métiers de l’industrie et travaille avec le lycée Fernand Léger et l’ULCO.

Résultats espérés

1. Ancrer la formation à Dunkerque
2. Disposer d’installations de qualité pour la formation
3. Amener les jeunes vers une industrie ayant une image positive (les énergies renouvelables)
4. Partenariat entre le Lycée de l’Europe et WINDUSTRY Nord Pas de Calais pour la sensibilisation et l’accès aux entreprises

Qui mobiliser pour réussir ?

Communauté Urbaine de Dunkerque, Conseil Régional Nord Pas de Calais, WINDUSTRY Nord Pas de Calais, Lycée de l’Europe, Académie de Lille